Sur l’Établi – IWC Novecento Perpetuel

posted in: Rhabillages | 0

Montre bracelet IWC Novecento Automatic Perpetuel, dont la mise à jour du calendrier ne se fait plus. Une aiguille des jours de semaine qui bloque ou un module calendrier mal réglé ? Probablement une combinaison des deux…

À vérifier lors de ce rhabillage exigeant.

Les Joies du QP IWC, by Kurt Klaus

posted in: Rhabillages | 0


17 Janvier
Un quantième perpétuel imaginé par un génie, cela se mérite.

La simplicité de conception des pièces et l’extrême minceur de cette platine la classent dans les réalisations exceptionnelles de la haute horlogerie. Il y a cependant un inconvénient majeur.

Pour le réparateur : l’assemblage des rouages requiert une extrême précision. Tout doit être synchronisé avant la pose du pont de rouages : le jour, le mois, l’année bissextile, l’année avec ses 2 chiffres et la phase de lune. Il n’est pas possible de régler l’un de ces paramètres indépendamment après la fermeture du module.

Pour l’usager de la montre : le mouvement est à remontage manuel. Il n’y a pas de remontage automatique, qui permettrait de placer la montre sur un oscillateur pour assurer la marche quand la montre n’est pas portée. Si la montre s’arrête le quantième ne sera plus à jour et Il faudra jouer du poussoir pour rattraper la date. En faisant attention à ne pas la dépasser, car il est impossible de revenir en arrière. Il faudra soit laisser la montre s’arrêter – ça peut prendre quelques jours si on vient de la remonter à fond – et attendre que la date du jour ait passé celle affichée par la montre, avant de la régler à nouveau. Soit apporter la montre au SAV qui s’en occupera. Une négligence qui peut se révéler très coûteuse.

Tout ce qui est génial n’est pas forcément pratique !

Voir ici le rhabillage de l’IWC 2050 Romana

Bonne Année 2022

posted in: La Vie de l'Atelier | 0

1er Janvier
Une nouvelle année s’ouvre devant nous et je vous souhaite d’y trouver plein de bonheur, de santé et de sérénité.

Les perspectives de l’Atelier évoluent également et des changements importants se profilent à l’horizon. Ma longue mésaventure de santé fin 2021 m’a permis de réfléchir à mon avenir. Je me suis vu obligé de remanier considérablement le planning des restaurations. Les projets confirmés ont retrouvé une nouvelle place dans les mois à venir, d’autres ont dû être malheureusement sacrifiés. Il s’agit pour la plupart de simples réservations de créneaux, sans projet précis.

Un déménagement de mon lieu de résidence – donc de l’atelier – aura lieu dès l’automne 2023. L’Atelier de Madman – Horlogerie fermera donc définitivement ses portes en Bourgogne, pour renaître avec de nouveaux projets, sous un ciel plus ensoleillé du Lubéron dans le Vaucluse.

J’ai trouvé des racines il me reste à (re)trouver des ailes ! L’Atelier de Madman – ULM en sera la vitrine.

Aie !

posted in: La Vie de l'Atelier | 0

10 novembre

Pause forcée à l’Atelier … Au cours d’une absence en Corse, non planifiée sur mon agenda horloger, je me suis explosé un genou.

Trois heures de navigation par mer “un peu” formée ont suffi pour que ma jambe s’abime contre le bastinage du bateau.

Je ne me suis aperçu que le soir même de l’hématome et deux semaines plus tard c’est toute la jambe inférieure qui s’est infectée. Je suis à présent sous antibiotiques mais ne suis pas en mesure de passer du temps à l’Atelier : manque de mobilité et d’entrain en général.

Mais cela ne durera pas ! Je vais modifier mon calendrier dès que je verrai plus clair, ou moins d’étoiles dans l’articulation !

Nul besoin de vous inquiéter pour vos montres sur l’établi ou en liste d’attente, elles sont bien en sécurité.

La Reprise !

posted in: La Vie de l'Atelier | 0

6 Septembre

L’Atelier reprend ses activités horlogères après une période de vacances estivales bien méritées.

Au programme dans l’immédiat : deux calendriers perpétuels IWC en rhabillage, avec une petite panne à trouver sur les deux.

Le défi pour cette fin d’année 2021 ? Placer dans l’agenda déjà chargé les travaux supplémentaires sur le projet Hahn n°725.

Ne rien faire n’est pas de mise à l’Atelier. Le mois d’août fut donc mis à profit pour perfectionner diverses techniques d’usinage et fabriquer quelques outils qui seront mis à contribution tôt ou tard.

Parmi eux citons le filetage de pas de vis sur tour, la pose d’un indicateur de retombée dans le pas et l’usinage d’un support sur tour pour une perceuse Proxxon.

Filetage sur Tour

Réaliser un filetage peut se faire de deux manières : avec une filière du commerce ou par tournage avec un outil de forme. La filière donne un résultat rapide avec relativement peu de moyens, mais la méthode est peu précise. Pour avoir un boulon qui tient bien sur le pas de vis, sans jeu, il faut recourir au filetage sur tour.

Il y a toute une technique à mettre en oeuvre : selon le diamètre requis il faut déterminer le pas (ici un M10-1.75), placer les roues dentées d’entrainement de la vis mère, positionner le chariot transversal, affûter un burin pour la coupe (ici standard 60°).

Tout un ensemble qu’il s’agit d’orchestrer pour un résultat professionnel.

Continued

Vacances Horlogères

posted in: La Vie de l'Atelier | 0

1 – 31 Août

L’Atelier est fermé durant le mois d’août 2021 pour ses vacances horlogères bien méritées.

Au plaisir de vous retrouver tous, frais et dispos, dès septembre pour de nouvelles aventures. Au menu : deux calendriers perpétuels IWC

Sur l’Établi – IWC Romana Perpetual Calendar

posted in: Rhabillages | 0

Montre bracelet IWC 2050 Romana, dont la mise à jour du calendrier ne se fait plus. Ni par le poussoir situé sur le côté du boitier, ni en réglant les aiguilles avec la couronne de mise à l’heure.

Sur l’Établi – C.G. Hahn N°725

posted in: Rhabillages | 0

Cette montre de gousset signée C.G. Hahn, révisée (voir reportage ici) nécessite quelques réparations non prévues initialement. Il s’agit de fournir un pignon frein au mécanisme de répétition et de refaire un ressort sautoir sur le bras “tout ou rien”, porteur du limaçon des heures.

Les pièces seront si possible prélevées sur un mouvement donneur.

Terminé – Répétition Hahn Paris 1815

posted in: Rhabillages | 0

Montre de gousset non signée Hahn Paris, environ 1815, répétition aux quarts, échappement à levier, avec goupille de sécurité Pouzait. Ré-emboîtée en 1861 par James Thickbroom.

Christian Gottfried Hahn est le fils de Philipp Matthäus Hahn (1739-1790), dit l’horloger de Dieu.

Ce rhabillage ne fut pas aussi simple que prévu à la réception de la montre….

Sur l’Établi – Répétition Hahn

posted in: Rhabillages | 0

Une montre de gousset répétition aux quarts, manufacturée par C.G. Hahn, aux environs de 1815 à Paris. Elle n’est pas signée, possède un échappement à levier, avec goupille de sécurité Pouzait.

Elle aurait été réemboîtée en 1861 par James Thickbroom.