Montre de bord Jaeger 8 Jours

Une montre de bord Jaeger 8 Jours sur le banc de l’atelier. Elle semble en bon état, les surprises seront-elles au rendez-vous à l’intérieur ? Je sais déjà que la montre ne fonctionne pas bien en position verticale…

La montre fait partie du tableau de bord d’une belle voiture de collection, Lancia Lambda de 1927.

1. Le démontage

L’ouverture du boitier révèle un mouvement en bon état. Quelques points mériteront que l’on s’y attarde :

  • Le cadran est collé sur le mouvement par du double-face.
  • Il manque quelques vis.
  • La roue des heures n’est pas maintenue en place par un clinquant.
  • Il y a de l’huile un peu partout, mais surtout dans les huiliers, ce qui est un bon signe.
  • La saleté est omniprésente.
  • La corrosion superficielle a attaqué les pièces en acier.

 

Les 55 pièces du puzzle prêtes pour le bain.

2. Le nettoyage

Les « grosses » pièces après passage aux ultrasons. L’essentiel de la crasse est partie, on peut maintenant affiner le nettoyage.

Les grandes pièces après le nettoyage. Les traces de colle sont parties, mais il reste quelques marques malheureusement indélébiles.

3. Le remontage

Le ressort a rejoint son barillet.

La suite du remontage…

 

4. Réparation

Hormis les vis manquantes il a fallu redresser le balancier dont la serge était tordue. Ensuite corriger la perpendicularité du balancier par rapport à son axe (mal-rond).

Contrôle au huit-chiffre de la planéité de marche du balancier.

L’établi en cours d’établissage.

5. Emboitage

Le mouvement fini.

Les pièces du boitier, après dérouillage, nettoyage et polissage.

6. Photos finales

*   *   *

Publicités