Chronographe Orator

Un chronographe des années 60 avec un mouvement Landeron en bon état. Le boitier semble en ordre, le cadran devra soit être changé, soit réimprimé.

Orator - Landeron 48 Orator - Landeron 48

 

Démontage

Sortie du mouvement, rien de particulier si ce n’est l’accumulation de saletés.

L’ensemble des pièces de la montre, prêtes pour le grand bain.L'ensemble des pièces de la montre, prêtes pour le grand bain.

 

Nettoyage

Rien de spécial à mentionner, si ce n’est l’extrême encrassement de certaines pièces.

Le cadran sera remplacé par un vieux-neuf de mon stock. Les index dorés s’accorderont bien avec le boitier or.

Chronographe Orator - Landeron 48

Les vis sont un défi constant : leur tête est constamment massacrée par les coups de tournevis d’interventions peu soigneuses. L’Atelier leur restaure un visage plus lisse, c’est  la « griffe Madman ».

Après polissage des deux vis de cadran. La platine a également eu droit à un rafraîchissement pour ôter les traces d’oxydation. Il reste maintenant à polir toutes les vis restantes, quelques dizaines. Un véritable travail de fourmi !

La platine avec ses deux vis de cadran.

 

Certains excentriques de la fonction chronographe demandent un travail spécial et fastidieux.

Remontage et tests

Le remontage se fait élément par élément, en même temps que le polissage des têtes de vis. Le premier grand ensemble est la fonction « montre » (jusqu’au balancier), en commençant par le barillet – ou organe moteur.

AVANT – APRES : vis « en l’état » et après polissage.

Vis avant et après polissage.

Paré pour une nouvelle vie !

Mouvement remonté.

La dernière ligne droite, avec l’emboitage, la pose des aiguilles et du verre.

Photos finales

Presque mieux que neuf 🙂Chronographe Orator - Landeron 48 Chronographe Orator - Landeron 48 Chronographe Orator - Landeron 48

  *   *   *

Publicités