Eugène Lecoultre Genève

Histoire d’un client déplorable…

Note : cet article est tronqué pour en bloquer la lecture par le client mauvais payeur, que j’ai promu « persona non grata » sur cette page.

Si vous désirez en lire le contenu in extenso, envoyez-moi svp un courriel.

Une belle montre de gousset en or qui nous arrive de (…) pour une révision complète. Le chronographe ne tourne plus. Les deux verres font défaut. Il manque une pièce essentielle à la mise à l’heure. Le couvercle a été forcé et son ressort est déboité.

Tout cela a été réparé et recrée. Il a fallu lutter pour que la montre fonctionne à nouveau comme au premier jour !

– Le Coin de la Grogne –

Malheureusement le bel objet appartient à un piètre communicateur, expert en procédés dilatoires. Il lui aura fallu 6 mois pour payer la prestation. Tout en couinant sur les intérêts de retard et en accusant l’horloger d’être à l’origine de cette révision catastrophique… Mais oui, c’est cela 😦

Tous les artisans ont un jour croisé leur client difficile. En observer un se faire servir comme un prince et payer longtemps après, sans excuses ni merci, est une expérience pour le moins désagréable.

Les impayés sont la première cause de faillite des artisans en France !

Le paradoxe ironique de cette histoire est que ce client se positionne lui-même comme « fin connaisseur des méandres de l’entreprise en France et en Europe et spécialiste des problématiques inhérentes à leur développement et à la résolution de leurs crises ».

Si, si, ça ne s’invente pas ! 🙂

*   *   *

Publicités