Boitier Lépine

posted in: Réparations | 0
Christian Gottfried Hahn

Christian Gottfried Hahn

Un mouvement à sonnerie (répétition ?) nu, d’origine exceptionnelle : Christian Gottfried Hahn semble être le fils de celui qui fut surnommé “l’Horloger de Dieu”.

Christian Gottfried Hahn est né le 24 février 1769 à Onstmettingen. Il était l’un des cinq fils de Philipp Matthäus Hahn. Après la mort de son père en 1790, les frères Christian Gottfried et Christoph Matthäus Hahn travaillèrent dans l’entreprise Gebrüder Hahn. Par la suite, Christian Gottfried se rendit à Berlin et travailla jusqu’en 1798 comme mécanicien de cour et horloger. En 1799, il a émigré aux États-Unis et s’est installé à Boston. De la correspondance de Christian Gottfried Hahn avec Thomas Jefferson (3ème président des Etats-Unis de 1801 à 1809) sont connues deux lettres de l’année 1801. Dans ces lettres, Christian Gottfried Hahn a demandé au président des États-Unis de l’époque, pour 200 Talers, de constituer un capital-actions pour la création d’un atelier de montres.

* * *